This Too Shall Pass!

Updated: Oct 6

Eight days after the World Health Organisation (WHO) declared COVID-19 a pandemic, the first two cases of the new coronavirus were confirmed in Haiti. As a result, the Haitian president ordered that schools, churches, businesses, and airports be closed to limit the spread of the pandemic. The number of confirmed cases has now increased to 25 (as of April 6th) and one death has been reported. The current mortality rate can’t be relied on to predict how hard it will hit. COVID-19 is already putting a strain on the health systems of many developed countries. There is no doubt that it’s going to devastate those in vulnerable settings with few available resources.


It is going to be especially challenging in Haiti to contain the disease and protect the population for a number of reasons. Quarantine is not really possible when the most basic needs are met outside of the house. With public transportation and public markets still continuing, it is obvious social distancing isn’t being taken seriously. Because of the lack of diagnostic tests, the disease is probably spreading undetected. Only time will tell.


Centre Medical Béraca is following the recommendations of the Ministry of Health in Haiti for procedures and triage. We are multiplying our efforts to best prepare. First, all employees (physicians, administrative and support staff, maintenance and housekeeping) have been asked to follow a self-screening procedure to decrease our vulnerabilities. Our community health team led by Miss Bien-Aimé is also conducting education sessions on social and physical distancing and good hand hygiene at strategic points of town and in all areas of the hospital. We have set up hand washing stations at all gates and have reduced hospital visiting hours. Entry into the hospital has been restricted. Lastly, we’ve designated the space of the old cholera center to be used as the new COVID-19 treatment center.


When it comes to a pandemic, there are many unknowns. Given the uncertainty of its extent, the natural response would be to panic. Here at CMB, we are refusing to be overwhelmed by fear. We strongly believe that our faithful Lord will see us through this. We are grateful there have been no changes in our current status, and we pray it remains this way. We ask that you join us in prayer for our personnel to be kept safe especially our front line workers so they can provide safe, effective and compassionate care for all who come. Please pray that the continuity of our normal health services is not affected. Also pray for our community and those who are battling tuberculosis and malnourishment, those who don’t have access to clean water, and those who struggle financially. Thank you for praying that we’re able to obtain the resources and equipment needed for treatment.


This too shall pass!


If you would like to support us financially, click here.




Huit jours après que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré la COVID-19 pandémie, les deux premiers cas du nouveau coronavirus ont été confirmés en Haïti. En conséquence, le président haïtien a ordonné la fermeture des écoles, des églises, des entreprises et des aéroports pour limiter la propagation de la pandémie. Le nombre de cas confirmés est maintenant passé à 25 (au 6 avril) et un cas de décès a été signalé. On ne peut pas se fier au taux de mortalité actuel pour prédire son ampleur. COVID-19 met déjà à rude épreuve les systèmes de santé de nombreux pays développés. Il ne fait aucun doute que cela va dévaster ceux qui vivent dans des environnements vulnérables avec peu de ressources disponibles.


Il sera particulièrement difficile en Haïti de contenir la maladie et de protéger la population pour plusieurs raisons. La mise en quarantaine n’est pas vraiment possible lorsque les besoins les plus élémentaires sont satisfaits à l’extérieur de la maison. Les transports publics et les marchés publics se poursuivant, il est évident que la distanciation sociale n’est pas prise au sérieux. En raison du manque de tests de diagnostic, la maladie se propage probablement sans être détectée. Seul le temps nous le dira.


Le Centre Médical Béraca suit les recommandations du ministère de la Sante d’Haïti concernant les procédures et le triage. Nous multiplions nos efforts pour mieux nous préparer. Tout d’abord, tous les employés (médecins, personnel administratif et de soutien, entretien, entretien ménager) ont été invités à suivre une procédure d’auto-dépistage pour réduire nos vulnérabilités. Notre équipe de sante communautaire dirigée par Miss Bien-Aimé organise également des séances de formation sur la distanciation sociale et physique et une bonne hygiène des mains dans des points stratégiques de la ville et dans tous les domaines de l’hôpital. Nous avons installé des stations de lavage des mains à toutes les barrières et réduit les heures de visite à l’hôpital. L’entrée à l’hôpital a été restreinte. Enfin, nous avons désigné l’espace de l’ancien centre de traitement du choléra comme nouveau centre de traitement COVID-19.


Lorsqu’il s’agit d’une pandémie, il existe de nombreuses inconnues. Etant donné l’incertitude de son ampleur, la réponse naturelle serait la panique. Au CMB, nous refusons d’être submergés par la peur. Nous croyons fermement que notre fidèle Seigneur nous accompagnera à travers cela. Nous sommes reconnaissants qu’il n’y ait eu aucun changement dans notre statut actuel et nous prions pour qu’il en reste ainsi. Nous vous demandons de vous joindre à nous dans la prière pour que notre personnel soit protégé, en particulier nos travailleurs de première ligne afin qu’ils puissent fournir des soins surs, efficaces et compatissants à tous ceux qui viennent. Veuillez prier pour que la continuité de nos services de santé ne soit pas affectée. Priez également pour notre communauté et ceux qui luttent contre la tuberculose et la malnutrition, ceux qui n’ont pas accès à l’eau potable et ceux qui ont des difficultés financières. Merci de prier pour que nous puissions obtenir les ressources et l’équipement nécessaires au traitement.


Cela aussi passera.


Si vous souhaitez nous soutenir financièrement, cliquez ici.

Recent Posts

See All

10 Reasons Why Covid-19 Could Ravage Haiti

The number of coronavirus cases is increasing in Haiti. As of April 28, the ministry of health (MSPP) has registered 76 confirmed new cases and 6 related deaths; 8 people have recovered so far. Acces

CMB

La Pointe, Port-de-Paix, Haiti 
 +509 3612-1867
 info@cmbhaiti.org
SUBSCRIBE FOR UPDATES